Fluidifier, diversifier et Sécuriser les déplacements

 

Rationnaliser les déplacements en proposant aux saint selvais des solutions alternatives plus attractives mais aussi résorber les problèmes d'encombrement observés et sécuriser les déplacements sur la commune.

 

Favoriser les modes de transports alternatifs à l’automobile (transports en commun, déplacements doux pour les trajets de proximité) :

Veiller à l’adaptation du réseau de transport en fonction des nouveaux besoins (fluctuation du nombre de collégien et lycéens par quartier utilisant le réseau).

 

Faire évoluer fortement les comportements concernant les déplacements courts :

Renforcer le jalonnement des principaux itinéraires doux.

Compléter le réseau cyclable afin de développer des continuités utiles.

Aménager des stationnements vélos sur l’espace public aux abords des lieux de polarité.

Favoriser la mise en place d’un système "pedibus".

Soutenir des initiatives de covoiturage.

Soutenir la formation et sensibilisation à la mobilité durable.

Sécuriser les déplacements face aux nuisances et aux risques de la circulation automobile.

Améliorer globalement la sécurité et le confort des piétons en intervenant notamment sur les espaces de circulation dédiés (trottoirs), les traversées sécurisées, la signalétique, ainsi que sur l’éclairage public, et en favorisant une diminution de la vitesse des véhicules aux endroits où le partage de l’espace public est le plus complexe.

Repenser le partage de l’espace public dans le village :

Conserver une hiérarchisation claire entre flux de transit et de desserte,

Concevoir un espace public permettant de développer un linéaire commercial cohérent,

Définir des espaces de stationnement adaptés dédiés aux commerces et équipements.

La sécurisation de notre réseau piétonnier et routier demande donc un gros travail de réflexion du fait notamment des particularités de notre commune (très étendue et traversée par plusieurs routes départementales).

Réalisation par les services techniques de la mairie

- sens unique et cheminement piéton en bordure de clôture du restaurant scolaire afin de sécuriser le parking de l’école,

- mise en protection des habitations de la « rue du Soleil » par la mise en place de bornes de signalisation permettant de délimiter une zone piétonne (absence de trottoir pour des habitations en bordure de rue sur un axe passant).

- pause de panneaux d'entrée et de sortie de zone 30 disposés à l’entrée du Chemin du Pas du Couraud et passage piétons protégé déplacé pour assurer une meilleure visibilité dans le hameau de Foncroise.

Réalisation par le département à notre demande

Analyse des flux de circulation sur les axes départementaux CD109 / 219 / 109E2 pour nous permettre de définir les meilleures solutions de sécurisation (comptages par type de véhicule et  prise de vitesse).

Réalisation par le conseil des sages

Dossier bâti sur des critères de pertinence, dangerosité et degré d'urgence.

Nos premières analyses, décisions et demandes portent sur l’installation d’un système de ralentissement : sur les zones de Civrac, Larnavey, l’entrée de Jeansotte venant de Saint Michel, sur Foncroise par l’installation d’un rond point, sortie de Jeansotte vers Saint Michel passage à 70 et ligne continue jusqu’à l’abri bus de « la rouille ».

Le projet de Saint Selve

 logoA21Le projet et les priorités définies.

Liaison douce Foncroise - le bourg.

 

Ce cheminement doux est en cours d'étude.

Il complètera notre réseau de voies piétonnières entre le Bourg, en cours d'aménagement, et les lotissements satellites du Bourg.

Avec l'appui du Conseil Départemental, maître de la traversée du pont de l'autoroute route de Castres, ce sentier piétonnier désservira le quartier de Foncroise, les nouveaux lotissements, et, à terme, Civrac par une passerelle traversant le Gat Mort.

Ce cheminement terminera le réseau piétonnier entre le Bourg, en particulier l'école, et les différents lotissements récents ou plus anciens.

Les chemins piétonniers.

 

Que cela soit seul, en famille ou en pédibus, cheminer en toute quiétude des hameaux vers le centre du bourg, pour aller acheter son pain, flâner aux abords du lavoir de Notre Dame de la Hound ou venir à l'école, voilà un de nos souhaits.

Notre premier travail va consister en une étude de faisabilité d'un pédibus sur la commune. Cette recherche sera menée par une équipe de jeunes en service civique et proposée au parents d'élèves élus de l'école des platanes.

Une réflexion sera également menée pour :

  • inclure ces cheminements dans les lotissements en construction,
  • étudier la possibilité de relier les hameaux les plus proche au bourg.

Notre souhait, un réseau complet reliant le bourg aux lotissements proches mais également aux hameaux de Foncroise et Civrac avec une traversée du Gat-Mort et si nous le pouvons, en profiter pour réaliser, dans le même temps, l'enfouissement des lignes EDF et Télécom.

 

L'aménagement du bourg

 

Dans le projet que nous vous soumettions à la veille des élections de mars 2014 nous parlions déjà de faire une projection sur 10 ans de l’évolution de nos infrastructures.

La Commune de Saint-Selve a la chance de disposer, au bourg, d'espaces fonciers importants. Pour répondre à ses obligations (SCOT, logements sociaux, ...) et dynamiser l'activité locale, la Municipalité a donc décidé de mettre en œuvre un projet d'aménagement de ces espaces.

Cela ne s'improvisant pas, les élus ont fait appel à un cabinet d'urbanisme et créé un comité de pilotage chargés, avec l'aide du Département et de la Communauté des Communes de Montesquieu, afin de définir au mieux et de manière économiquement responsable cet aménagement.

Le 16 avril 2015, Madame le Maire a convié l’ensemble des Saint Selvais à participer à une réunion de présentation du projet de restructuration du bourg. Cette réunion publique et participative a permis à chacun d’apporter sa contribution, prise en compte par le cabinet d’urbanisme pour la finalisation du projet.  

La restructuration a bien sûr débuté avec la construction de la nouvelle Ecole Maternelle, terminée pour la rentrée 2017. Elle se poursuivra, nous l’espérons, par la création d'un pôle médical, d'une salle de balles et l’aménagement d’un parking. Le tout occupant environ 20% de l'espace disponible.

Ce projet nous le souhaitons totalement piétonnier, suffisamment aéré pour permettre aux jeunes de s'exprimer, aux moins jeunes de se retrouver et de se reposer afin de donner à notre village une impulsion en faveur de l'intergénérationnel, de la mixité, et du bien vivre ensemble.

Rien n'est encore décidé, commerces, marché ou halle, fablab, logements sociaux, équipements touristiques (gîtes) .... Les options ne manquent pas et, probablement, le plus dur sera de faire des choix.